A la poubelle !

// 17/10/2021

Par Catherine Colard

Au jour d’aujourd’hui, c’est le jour des poubelles. Comme chaque semaine, je prends et vais de l’avant, en phase périodique avec le tri sélectif des déchets. Figure de style un rien vide-ordures.

Au grand maximum la veille du jour J, je prépare à l’avance mes détritus, répartis avec classe dans les sacs de bon ton prévus à cet effet. Un peu comme les chants de Noël dans les bacs dès octobre, et ceci n’est pas un petit détail. Cartons cartonnés, fétus de paille, plastiques synthétiques et fausses perruques : chaque chose à sa propre trash-place. Puis ensuite je les descends en bas. Et comme sortir dehors, c’est souvent geler de froid, je rentre à l’intérieur. Quitte à retourner en arrière en phases successives avant de recommencer encore une fois. Le but final de mon tri sélectif, outre ma verte probité scrupuleusement écologique, étant d’éviter les superflus inutiles.

Quid alors de ce pléonasme crasse qui pollue nos bavardes conversations verbeuses, alors qu’il implique son contraire antinomique ? Un tri étant nécessairement sélectif, je propose de foutre proprement l’expression « tri sélectif » dans ce fumier de compost. Hop, l’affaire à faire est dans le (bon) sac poubelle !

Avant d’achever complètement cette chronique éditoriale, je l'écrie haut et fort : Radio Rectangle vous offre gratuitement une opportunité à saisir et à applaudir des deux mains à l’unanimité totale. Collaborer ensemble pour des podcasts auditifs, c’est notre credo auquel on croit.
Ceci est un don désintéressé. De rien, de nada.


Photo by Claudio Schwarz on Unsplash

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top