Transmission – Le podcast cinéma par // La Transmission Team



Podcast mensuel (et plus) animé par Olivier Grinnaert, Manuel Haas, Lucien Halflants et Julien Rombaux.
Durée : 60 minutes.
4 mordus transmettent leur passion pour un cinéma populaire et exigeant.
La table ronde cinéphile connectée à l’actualité du 7ème art, depuis la patrie d’Adolphe Sax, Henri Michaux et Jean-Claude Van Damme. Un grand écart entre cinéma d’auteur et pop-culture, films neufs et anciens, visibles dans les salles obscures ou depuis votre canapé. De saillies drolatiques en pointes d’ironie, Transmission consacre à chaque œuvre le temps nécessaire pour aller un pas plus loin dans l’analyse et le débat d’opinions.
transmissionlepodcast.com

68751977-443189149617686-3409833579209818112-n.png

TRANSMISSION # 49 : Dieu reconnaîtra les siens

// 05/10/2021
Par Transmission

LIRE LE PODCAST

BENEDETTA, DONT BREATHE 2 et CHERS CAMARADES

Si les préparatifs des festivités liées à notre futur épisode 50 battent leur plein, les transmetteurs ont tout de même trouvé le temps de se réunir pour un épisode 49 marqué par deux événements majeurs.

Tout d’abord, le dernier opus d’un de nos héros est au programme. Soit le Benedetta de Paul Verhoeven, guetté par l’ensemble de l’équipe depuis des années et qui après fracture de hanche, épidémie mondiale et sortie décalée, parvient sans doute trop tard jusqu’à des spectateurs belges qui ne l’attendent hélas plus.

You shall not pass ! Le deuxième événement est un refus qui marque un précédent dans notre grande saga « À la recherche de notre ligne éditoriale ». En réunion de rédaction, suite aux soupirs accompagnant la perspective de nous rendre en salle pour découvrir Dune (156 minutes au compteur), nous avons décidé d’un commun accord d’omettre le film de Denis Villeneuve du programme, alors même que sur le papier, il semble accomplir le fameux grand écart entre cinéma d’auteur et pop culture. « Mais pour quelle raison ! », t’écries-tu, chère auditrice, cher auditeur. Notre réponse tient en un mot: PLAISIR. En effet, rappelle-toi, Premier Contact (2016) et Blade Runner 2049 (2017) ont tous deux été accueillis fraîchement parmi nos rangs. Pourquoi se rendre en salles en traînant les pieds, alors même que c’est la recherche éperdue du plaisir scopique qui guide nos pas ?

Plaisirs aveugles Ainsi à l’adaptation filmique de Frank Herbert, nous faisons le choix éditorial tranchant de préférer Don’t breathe 2 de Rodo Sayages, tant le 1er opus avait su nous combler, et nous complétons ce 49ème shoot d’actu cinématographique avec l’admirable Chers camarades du vétéran Andreï Kontchalovski, en te rappelant au passage, chère auditrice, cher auditeur, que Runaway Train (1985) du même Kontchalovski est un fabuleux morceau de pelloche bien jouissif à voir et à revoir, soit précisément ce que Denis Villeneuve n’a, selon nous, pas encore à son actif.

PARTAGER

ARCHIVES

BIENVENUE
DANS LE MONDE
RADIOPHONIQUE
DE FREAKSVILLE RECORDS
Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top