Karma muet

// 08/11/2021

Par Catherine Colard

On a tous quelque chose de Gérard Blanc, plus encore que de Tennessee. On oublie tous les gens, tous les naufrages, tous les bateaux, touchés, coulés. Il est des jours et des nuits où la vie recommence. Comme ça, encore une fois et encore et encore. Moteur !

Et on démarre une autre histoire (bis).
L'autre jour, j’ai expérimenté l’hypnose régressive. Ce quelque chose de neuf a tout changé et ça m' fait avancer.
Qui étais-je dans une autre vie ? Un homme, une femme, un caméléon, une carpe ou une table ? J’étais tellement excitée à l’idée de retourner dans une existence antérieure que j’ai craint un instant de me réincarner en crêpe ou en puce. Ou en fan de K Pop.



Que nenni ! Je n'sais pas comment ça s'est passé. Mon voyage karmique m’avait téléportée vers le pays de tous les mirages. Hollywood est à moi. Mais version noir et blanc. Je suis Gladys Louise Smith, alias Mary Pickford. Mes jolies boucles d’or et mon visage juvénile ont fait de moi la première star internationale de cinéma. Plus tard, comme pour mes collègues du muet, l’arrivée du parlant signera le déclin de ma prolifique carrière et donc mon C4.

En attendant, je suis muette et je le reste. Que dis-je ? Rien. Et j'aime ça. J’imagine des mots dans le silence de mon manoir solitaire à Beverly Hills.
Silence on tourne !

Et on démarre une autre histoire.
Mais ça c'est une autre histoire.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top