La Jungle sort Fall Off The Apex

// 30/05/2021

Par La rédaction

Une six-cordes, un casio et un kit de batterie. Il n’en faut parfois pas plus pour faire péter le mercure et irriter les yeux de sueur après deux breaks et trois accords. Mathieu et Rémy l’ont bien compris et appliquent la fameuse équation 1 + 1 = 3 à leur math/kraut/transe-rock débraillé, qui embarque dans sa frénésie riffs métalliques, giclées de noise et assauts de toms et cymbales guidés au stroboscope. Le rock enfile ses premières sapes pour redevenir sauvage, moite et primal. Deux singes rouquins, un très grand et un plus petit, vous emmènent dans leur milieu naturel: La Jungle !

Après trois albums et plusieurs splits, remixes et un album live, le duo belge La Jungle sort Fall Off The Apex sur À Tant Rêver du Roi, Black Basset Records et Rockerill Records, un quatrième opus enregistré en mars 2020 dans un cadre vert et idyllique du côté de Honfleur.

Ce disque, composé de trois interludes et cinq nouveaux titres, marque un retour du groupe en studio après une longue période de confection plus artisanale, les deux albums précédents ayant été réalisés dans un salon et une salle de cinéma du bassin hennuyer belge. Le groupe a confié Fall Off The Apex («Tomber Du Sommet») à leur ami Hugo-Alexandre Pernot, ingénieur-son et producteur ayant longuement séjourné aux Studios Davout à Paris. Ensemble, ils ont tenté de faire évoluer la précieuse recette avec laquelle le groupe compose en tandem depuis 2013 : un casio, des loops et des onomatopées autour d'un furieux et classique duo guitare/batterie. Après la vision d'un présent ancré dans le moyen âge que dépeignait l'album précédent, La Jungle continue de retranscrire son ressenti de la société actuelle. Celle guidée par le besoin d'avoir toujours plus et qui fonce tête baissée, quitte à écraser tout un chacun. Une société avec des œillères... Fall Off The Apex cristallise ce point culminant que le monde aurait peut-être franchi sans même s'en rendre compte. Quelle perspective s'offre à nous une fois le sommet atteint? Profiter de la vue? La récession, le recul? Le retour à des valeurs plus simples ou tout simplement la chute... Avec ce nouvel album, La Jungle propose de nouveaux morceaux-fleuves toujours plus répétitifs (Le Jour Du Cobra, The End The Score) et les entrecoupent comme à leur habitude d'extraits noise à jouer fort (Du Sang Du Singe, Feu L'Homme)

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top