Pauline Drand en Cargo Session

// 12/02/2020

Par Renaud de Foville

"C’est un dimanche du mois d’octobre, c’est un dimanche du mois d’octobre, Comme il y en a peu, des feuilles jaunes aux peupliers, des feuilles d’or à nos pieds, Et pourtant c’est l’été, alors on filme cette session, alors on vit cette session, comme jamais rêvée. Les premières notes de « Ma Pareille », les premières notes de « Ma Pareille » et déjà c’est beauté. Où vont « Les Roses ? » me direz-vous, Où vont « Les Roses ? », Me direz-vous. C’est presque terminé. Maguerite passe quelques instants, Duras passe fugacement, elle n’est jamais très loin. « Indian Song » jaillit soudain, Jeanne Moreau sourit en coin, c’est signe de gaieté. C’est un dimanche du mois d’octobre, c’est un dimanche fait pour rêver, Dans nos têtes, c’est l’été, Dans nos têtes, c’est l’été."

Les amateurs de Pauline Drand auront perçu un clin d’œil à l’un des plus beaux morceaux de l’artiste. Aux autres nous conseillons d’aller écouter « Aux jours de juillet », dernier titre de l’album Faits Bleus, un des meilleurs disques de l’année 2018.

Nous remercions Sarah et son très beau chat pour l’accueil réservé à cette session bleue.

RETOUR

ARCHIVES

LES PODCASTS DE LA SEMAINE

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top